Guide: Débuter en IPSC #3 – Expérience avant le cours d’IPSC

4 juillet 2015

Guide

Débuter en IPSC (armes de poing) – Expérience avant le cours d’IPSC

Vous devez donc prendre un minimum d’expérience avant d’entreprendre votre cours d’IPSC. Cette expérience est différente pour chaque personne, certain devrons prendre jusqu’à six mois pour être à l’aise, d’autre seulement quelques sessions de tir avec leur arme leur suffiront. Il est difficile de juger si l’expérience d’une personne est suffisante, il faut parfois juste se poser les bonnes questions!

  • Suis-je prêt à avoir une arme chargée à ma ceinture?
  • Suis-je prêt à tirer 20 balles sur 10 cibles différentes en me déplaçant
  • Suis-je prêt courir avec une arme dans mes mains?
  • Suis-je prêt à tirer d’une main (main forte ou main faible)?
  • ET SURTOUT, suis-je prêt à tout faire ceci de façon sécuritaire?

En IPSC il y a trois règles de sécurité élémentaires que l’ont doit absolument suivre afin que les compétitions se déroulent sécuritairement, soit:

  1. NE JAMAIS sortir son arme de son étui à moins d’en avoir eu la consigne du directeur de tir (RO) ou de se trouver dans une zone de sécurité.
  2. TOUJOURS pointer son arme en direction des cibles au moment de tirer, de charger ou de décharger et durant les mouvements.
  3. TOUJOURS GARDER son doigt visiblement hors du pontet à moins que vous soyez prêt à tirer. C’est à dire au moment de charger ou de déchargé et durant les mouvements.

La consigne #2 est généralement bien encadrée dans les centres de tir et selon la disposition des lieux, est facilement appliquée.

Pour la consigne #3, il vous sera très facile si vous vous habituez au début à ne jamais avoir le doigt sur la détente sauf si vous voulez tirer. Le doigt doit être clairement et visiblement toujours à l’extérieur du pontet, et ce, en tout temps sauf si ont tire. Il vous faudra en faire réflexe naturel et automatique.

Pour la consigne #1, il ne vous sera pas possible d’avoir votre arme dans un étui tant et aussi longtemps que vous n’obtiendriez pas votre « black Badge » ou votre numéro d’IPSC (soit la réussite du cours et 2 compétitions sans être disqualifié). Vérifier d’abord avec votre centre de tir s’ils acceptent que vous portiez l’arme à votre ceinture et selon quelles conditions. Toujours demander avant d’agir, vous pourriez causer tout un émoi. l’officier de sécurité du club doit être au courant de votre intention de porter votre arme à la ceinture afin de vous entrainer et travailler votre dégainé.

Après quelques mois de tir avec votre arme dans un environnement contrôlé (centre de tir), normalement après quelques milliers de balles tirés et quelques nettoyages, vous devriez être familier et à l’aise de manipuler votre pistolet. Le fait d’être à l’aise avec votre arme ne doit jamais changer vos habitudes envers la sécurité. Devenir à l’aise avec son arme devrait être synonyme de sécurité.

Devenir à l’aise = Devenir sécuritaire

En IPSC la sécurité est l’élément numéro un car peu importe le pointage et le temps que vous avez fait sur un parcours, si vous faites une faute de sécurité, vous serez disqualifié. Toujours garder en tête la sécurité, car c’est cette dernière qui fait que les matchs sont sécuritaires et plaisants pour tous les participants.

Soyez sécuritaire et faite Bang Bang.

Raynald Robitaille

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :