Guide: Débuter en IPSC #7 – Position de tir

9 janvier 2016

Guide

Débuter en IPSC (armes de poing) – Position de tir

Normalement la position est le fondement des techniques de tir, que ce soit à l’arme de poing ou au à la carabine. Mais en IPSC, notre position change continuellement et les personnes qui font le design des matchs, sont passé maitre dans l’élaboration de stage qui nous font sortir de notre zone de confort et qui nous forcent à exécuter des tirs dans des positions difficiles. Plus le niveau du match est élevé, plus les tirs demandent de la concentration et de la maitrise dans l’exécution des stages.

Par contre une chose est certaine, si vous n’arrivez pas à exécuter des tirs groupés avec une position solide, il vous sera très difficile d’exécuter des parcours en IPSC. La position isocèle est la position de base, vous devez donc former un triangle isocèle avec vos 2 épaules et votre arme. Les épaules doivent être légèrement vers l’avant, c’est à dire au-dessus des pieds, le corps légèrement courbé, les abdominaux sous tension, les genoux légèrement fléchis et le poids sur le devant des pieds.

En IPSC, vous aurez à tirer des toutes les positions et majoritairement avec les 2 mains. Mais souvent vous devrez tirer d’une seule main, de la main droite comme la main gauche et en plus de tirer avec votre main de support, vous devez quelquefois le faire en déséquilibre. Vous devez donc être très à l’aise de tirer en position de base avant d’exécuter des tirs en déséquilibre de votre main de support. À mesure que le niveau des matchs augmente, ces conditions difficiles sont souvent accompagnées d’une cible en mouvement. Je vous dévoile probablement le pire des scénarios en IPSC mais à chaque compétition vous devez être prêts à faire face à tout ce qui vous sera présenté et c’est la beauté du sport, les stages sont toujours différents à chaque compétition.

Votre entrainement spécifique en IPSC doit donc refléter la réalité du sport et vous devez varier vos positions de tir le plus souvent possibles. Votre imagination (et votre environnement) devra vous amener à utiliser un maximum d’idée dans vos entrainements et il est souvent plus facile avec un partenaire de se lancer des défis. Toujours effectuer 2 tirs (« double tap ») afin d’augmenter la réalité, car en IPSC nous devons la majorité du temps effectuer 2 tirs par cible.

Même dans vos entrainements de tir à sec, vous devez varier vos positions de tir le plus souvent possibles et toujours effectuer 2 tirs (« double tap »).

Soyez sécuritaire et faite Bang Bang.

Raynald Robitaille

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :