Guide: Débuter en IPSC #11 – Contrôle de détente

7 juin 2016

Guide

Débuter en IPSC (armes de poing) – Contrôle de détente

Le contrôle de détente est un élément très important dans le tir et spécialement en IPSC, car nous devons exécuter des tirs rapidement. Si vous ne contrôlez pas bien votre détente avec votre index, ce dernier fera bouger votre arme et vous manquerez des tirs. Il est relativement facile de diagnostiquer un problème de détente, mais la correction de ce problème demande beaucoup de temps. C’est pourquoi en IPSC ont indiquent régulièrement aux débutants que d’être précis dans les tir est plus important que la vitesse et que la vitesse arrivera avec le temps.

Bien contrôler votre détente vous permettra de viser juste avec constance pour toutes les cibles. Il faut arriver à gérer la détente dans toutes les situations de tir, c’est le but ultime. Si vous arrivez à gérer la détente et faire partir le coup de feu sans que l’alignement de vos mires ne bouge, vous contrôlez parfaitement votre détente.

D’abord, parlons de la position de l’index sur la détente. La plupart des tireurs ont appris qu’il faut mettre le milieu segment du bout de l’index aussi appelé phalange distale sur la détente. Il est impossible que cette position soit la bonne pour tout le monde. En sachant que nos mains sont tous différentes et que les armes sont aussi tous différentes, il serait peu probable que cette position d’index soit la bonne pour tous!

La prise en main compte pour 99% du contact avec l’arme et l’index compte environs pour 1%. Vous ne devez pas ajuster la prise en main pour faire arriver votre index au bonne endroit, c’est plutôt l’inverse. Vous devez établir une bonne prise en main et l’endroit ou votre index touche la détente est le bonne endroit pour vous avec cette arme. Il est souvent possible de remplacer une partie poignée d’une arme afin de convenir à tous les types de mains. Maintenant que votre index est à la bonne position, il ne vous reste qu’à presser la détente. Ce mouvement est appelé contrôle de détente.

En IPSC il existe 2 types de contrôle de détente:

  • Un contrôle accéléré
  • Un contrôle parfait

Les 2 types de contrôle sont à l’opposé de l’autre, un peu comme le noir et le blanc. Il existe entre les deux une gamme infinie de possibilités que vous devez apprendre et utiliser selon les tirs à effectuer, un peu comme une zone grise.

Un contrôle accéléré demande peu de technique, car comme son nom l’indique vous devez presser la détente le plus vite possible. Vous devez utiliser cette technique pour les tirs très rapprochés ou semi-rapprochés, mais avec une grosse cible. Avec cette technique même si l’arme bouge un peu, la cible est si proche (ou si grosse) qu’il vous sera possible d’atteindre la zone A et ce, même à deux reprises. En IPSC certains stages nous proposent des cibles à 1 mètre, vous devez donc utiliser cette technique pour les cibles très faciles afin de gagner du temps.

Un contrôle parfait demande à l’inverse beaucoup de technique et surtout beaucoup de pratique. Avec cette technique, vous devez connaitre parfaitement la préparation et la réinitialisation (reset) de votre détente. La préparation est la distance et la pression entre votre doigt sur la détente (sans pression) et le coup de feu. Cette distance et cette pression, vous devez la connaitre par coeur et elle est propre à votre arme.

La réinitialisation (appelé reset en anglais) est la distance après le coup de feu que votre détente doit faire afin d’entendre un clic distinct qui vous permettra de refaire un coup de feu, vous devez aussi la connaitre par coeur et elle est propre à votre arme.

C’est durant des exercices de tir à sec que vous pouvez apprendre à bien contrôler votre détente et avec le temps ancrer dans votre mémoire musculaire la préparation et la réinitialisation (reset) de votre détente.

Toute la gamme de contrôle dépend du type de tir que vous avez à effectuer. Un tir très rapproché sur une grosse cible ne demande aucun contrôle spécifique. Par contre, un tir à 20m sur une petite cible demande un contrôle parfait afin que l’alignement de vos mires ne bouge absolument pas.

 

Un test rapide à faire afin de savoir si vous contrôlez bien votre détente:

Placez une un collant (Patch) blanc sur une cible d’IPSC neuve et placez la cible à 3m:

  • En prenant tout votre temps, vous devriez être en mesure de placer 5 tirs consécutifs dans le collant.
  • Si vous anticipez le coup ou si vous pressez sur la détente sans en avoir le plein contrôle, vous verrez le résultat automatiquement et les tirs seront à l’extérieur du collant.
  • Pour un plus grand challenge, dites exactement ou vous avez tiré dans le collant aussitôt le coup parti, selon l’ajustement de vos mires au moment du coup.

Évidemment ce test vous indique un contrôle de détente parfait tout en prenant votre temps, ce que nous n’avons pas en IPSC…

 

Diligentia, Vis, Celeritas

Précision, Puissance, Vitesse

 

Soyez sécuritaire et faite Bang Bang.

Raynald Robitaille

 

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :