Guide: Débuter en IPSC #12 – Contrôle du recul

12 juin 2016

Guide

Débuter en IPSC (armes de poing) – Contrôle du recul

Le contrôle du recul est l’action de ramener l’arme à son point initial avant le tir, c’est à dire avec une ligne de mire parfaite. Après le coup de feu, l’arme doit éjecter la douille vide et remettre une balle dans la chambre. Le mouvement de glissière créé par ces actions fait monter le bout de l’arme et spécifiquement votre mire avant. Avec un contrôle parfait du recul, vous obtenez une ligne de mire parfaite après le retour en place de la glissière. Il ne faut pas oublier que plus le calibre est fort, plus le recul sera fort et il sera plus difficile à contrer.

 

Voici les éléments clefs pour contrôler le recul

  1. Main forte: Avoir une prise en main la plus haute possible sur l’arme
  2. Main de support: Avoir aussi une prise en main la plus haute possible sur l’arme
  3. Prise en main la plus ferme possible
  4. Pousser sur le dos de la poignée avec la main forte
  5. Barrer les tendons des poignets et des coudes
  6. Position de tir agressive ou de combat

 

1&2- Une prise en main la plus haute possible est probablement l’action la plus directe pour contrer le recul. Faite le test et tirez avec une prise en mains plus basses, vous remarquerez comment chaque centimètre plus haut est important et que l’élément de base pour contrôler le recul est d’avoir une prise en main la plus haute possible sur l’arme.

3- Avoir une bonne position des mains est important, mais si vous ne tenez pas votre arme fermement, le contrôle du recul sera totalement inefficace. Plus ferme vous serez, plus le contrôle du recul sera adéquat.

4- Il y a 2 façons de contrôler le mouvement de l’arme au niveau de la prise en main, par friction ou par effet de levier. Étant donné que le mouvement de la glissière s’effectue vers l’arrière, il est tout naturel de contrer ce mouvement en poussant sur le dos de la poignée de l’arme par la main forte. Il serait aussi tout naturel de tirer sur la partie avant de la poignée afin de serrer là tout comme dans un étau. C’est l’essentiel de la technique poussée/tirée (« push/pull » en anglais).

5- Barrer les tendons des poignets et des coudes afin d’absorber le recul horizontalement. Plus ont limite le mouvement de l’arme vers le haut (verticalement), plus il vous sera facile de remettre la mire avant au bon endroit et obtenir une ligne de mire parfaite rapidement après le tir. Les coudes doivent être légèrement fléchis afin d’absorber le recul avec les muscles des épaules.

6- Position de combat avec les épaules légèrement vers l’avant, c’est-à-dire au-dessus des pieds, le corps légèrement courbé, les abdominaux sous tension, les genoux légèrement fléchis et le poids sur le devant des pieds.

 

Soyez sécuritaire et faite Bang Bang.

Raynald Robitaille

 

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :