Sécurité: 10 règles de sécurité fondamentales

10 septembre 2017

sécurité

Cet article vise spécialement votre sécurité, la sécurité des autres ainsi que la réputation des propriétaires d’armes à feu en général. La dernière chose dont nous avons besoin c’est d’avoir au bulletin de nouvelles de 17h le reportage d’un propriétaire d’arme à feu irresponsable qui décharge son arme, ou pire, qui tire accidentellement sur une personne. Des histoires comme ça ne font que donner plus de munitions aux gens qui voudraient interdire complètement les armes à feu.

 

Voici donc 10 règles de sécurité que les nouveaux propriétaires d’armes à feu oublient souvent de faire:

 

Règle #1 – Contrôle de sécurité:
Cette étape est primordiale. Chaque fois que vous prenez une arme à feu, vérifiez toujours la chambre ou le cylindre pour confirmer qu’elle ne soit pas chargée.
 Cela doit devenir un automatisme et une seconde nature à chaque fois que vous touchez une arme à feu. Assurez-vous de vérifier la sécurité d’une arme à feu et ce, même si la personne qui vous remet l’arme à feu vient tout juste de vérifié celle-ci. Traitez toute arme à feu comme si elle était chargée.

 

Règle #2 – Tenez le doigt éloigné de la détente et à l’extérieur du pontet jusqu’à ce que vous soyez prêt à tirer:
C’est une autre technique de sécurité des armes à feu très importante que nous avons tous appris mais que trop peu de gens se conforment.
 Il y a beaucoup d’accidents d’armes à feu qui auraient pu être évitées par les utilisateurs, si ces derniers avaient gardé leur doigt au-dessus de la détente plutôt que sur celle-ci.  Toucher à la détente SEULEMENT si  l’arme est pointée dans une direction sécuritaire (sur la cible ou sur un animal à la chasse) et que vous êtes prêt à tirer. Prenez l’habitude de TOUJOURS manipuler les armes à feu avec le doigt éloigné de la détente et à l’extérieur du pontet. 

 

Règle #3 – Pointez toujours votre arme à feu dans une direction sécuritaire:
C’est une autre évidence.
 Même si vous avez déjà vérifié la sécurité de l’arme, vous devez toujours traiter l’arme à feu comme si elle était chargée et garder le canon pointé dans une direction sûre en tout temps jusqu’à ce que vous êtes prêt à tirer. Certaines personnes pourraient croire que c’est un peu paranoïaque, mais beaucoup de tirs accidentels se sont produits lorsque quelqu’un était convaincu que l’arme n’était pas chargé. Ne pointez jamais vers quelque chose que vous n’avez pas l’intention de tirer. Soyez TOUJOURS certain de votre cible et toujours vérifiez ce qui est devant et derrière.

 

Règle #4 – Entreposage sécuritaire:
Au Canada, c’est dans la loi sur les armes à feu et vous devez vous y conformer. Il est aussi très imprudent de laisser vos armes à la vue de tous, dans le coin du garde-robe où les enfants ou bien les cambrioleurs pourraient facilement y avoir accès.
 Gardez plutôt vos armes enfermées dans un coffre-fort, un rangement prévu à cette fin ou à tout le moins, dans une valise d’arme à feu barré et difficilement accessible. Bien sûr, vous voudriez possiblement une arme à feu dans un endroit facile à atteindre dans le cas où il y a une invasion de domicile armé, sachez qu’il existe des solutions sécuritaire et rapide prévues à cette fin.

Règle générale s’il y a de l’alcool (durant un party), les armes ne doivent pas être accessibles. Vous faite un party chez vous avec plusieurs personnes invitées et vous ne connaissez possiblement pas personnellement toutes les personnes qui y sont présentes, genre le nouveau « chum » d’une amie….
Aussi des accidents de chasse mettent souvent en cause l’alcool et les armes à feu. Ainsi une bonne habitude de chasse à prendre serait:

  • Si la bière est sortie: Les armes sont rangées, barrées et sécuritaires.
  • Si les armes sont sorties: Il n’y a pas de bière.

 

Règle #5 – Formation/Entrainement sur vos armes:
Vous avez acheter votre première arme, il vous est difficile d’effectué un tir avec précision, d’effectuer un rechargement, de dégager une balle coincée ou un mauvais fonctionnement ou de dégainer votre arme de son étui sécuritairement. Alors il vaut mieux commencer à chercher pour une formation professionnelle d’un instructeur certifié et à pratiquer les techniques enseignées.
 Sinon, vous ne serez pas très bien préparé pour les situations d’urgence ou pour toute action qui nécessite la manipulation de votre arme. Pour qu’une action soit ancrée dans la mémoire musculaire, les études démontrent que vous aurez besoin d’effectuer au moins un millier de répétitions de ce mouvement. Utilisez des fausses munitions pour pratiquer sécuritairement à la maison le dégagement d’une balle coincé et allez au club de tir régulièrement afin d’affiner et de conserver vos compétences de tir. La mémoire musculaire est périssable et vous devez constamment renouveler vos aptitudes. Imaginer conduire votre voiture seulement 2-3 fois par année, vous seriez très dangereux sur la route!

 

Règle #6 – Informer et éduquer les membres de la famille:
Souvent les accidents ne sont pas causés par le propriétaire même de l’arme, mais par un membre de la famille.
 Éduquez votre conjoint(e) et vos enfants sur les armes et les règles de sécurités. Ils devraient ne pas avoir peur, mais plutôt comprendre la sévérité d’un accident incluant une arme à feu. Apprenez à tout le monde dans la maison les règles de sécurité mentionnée dans cet article et faire une démonstration SEULEMENT après que vous avez vérifié et maîtrisé l’arme vous-même. Garder à l’esprit que les enfants sont naturellement curieux au sujet des armes, mais ils doivent savoir qu’ils sont INTERDITS quand vous n’êtes pas présent. Les enfants doivent être éduqués à savoir qu’il doit TOUJOURS y avoir un adulte en présence d’une arme à feu. Ils doivent savoir que s’il découvre une arme à feu ou si un ami veut lui montrer l’arme de son père, qu’il doit avertir un adulte le plus rapidement possible et surtout, ne pas rester sur les lieux. Amenez-les au club de tir afin de les introduire aux armes à feu. Commencer par un petit calibre et augmenter progressivement, pour ne pas les effrayer.

 

Règle #7 – Vérifiez vos munitions:
Il est réellement choquant de voir que de nombreux accidents se produisent chaque année simplement parce que les gens utilisent le mauvais type de munitions dans leurs fusils.
 Par exemple, les armes à feu de calibre 5.56x45mm peuvent tirer des munitions .223 Remington, mais pas l’inverse (même si les deux calibres sont presque identiques). Tirer la mauvaise munition peut potentiellement faire exploser dans vos mains l’arme à feu. Il est également important que vous connaissiez les différences entre les variantes du même diamètre de la balle. Par exemple .45 ACP, .45 GAP, et .45 Long Colt. Ils ne sont pas interchangeables et bien qu’ils soient du même calibre, les douilles sont différentes.

Si vous trouvez une balle au champ de tir et que par hasard vous possédez ce calibre, ne pas l’utiliser dans votre arme. Il vous est impossible de savoir si elle a été chargée ou rechargée correctement. Il est possible que la charge soit prévue pour des compétitions de tir avec un canon spécialement conçu pour des balles avec plus de charges (plus de poudre).

 

Règle #8 – Votre arme mérite un étui de qualité: 
Si vous utilisez votre pistolet dans un étui, vous ne devez jamais utiliser un étui de piètre qualité.
 Un étui bon marché ne pourra pas protéger adéquatement votre arme à feu et ni se dégager rapidement et sécuritairement. Il est important de bien vérifier que votre étui soit spécialement conçu pour la marque, le modèle et le calibre de votre arme. Par exemple, les étuis sont parfois différentes pour les versions en 9mm et en .45 de la même arme (parce que les cadres des armes sont différents). Si vous utilisez un étui non conforme pour votre arme, il est possible de déclencher accidentellement un coup de feu tout en essayant d’extraire votre arme hors de l’étui. TOUJOURS vérifier avant d’acheter un étui pour votre arme.

 

Règle #9 – Soyez au courant des lois et règlements sur les armes à feu:
Il est de votre responsabilité de vérifier les lois et règlements locaux, provinciaux et fédéraux en vigueur pour votre pays, pour le type d’arme à feu que vous possédez et qui est pertinente pour votre usage.
 Si vous envisagez de transporter et de dissimuler (caché) votre nouveau pistolet, il faut savoir qu’il vous faut obtenir une licence de transport caché. Il est de votre responsabilité de savoir et comprendre toute la réglementation entourant les armes à feu. À savoir s’il existe des interdictions pour certaines armes à feu, la capacité des chargeurs, combien d’armes vous pouvez posséder, etc. Oui, il existe beaucoup de lois sur les armes qui sont ridicules et en générale, elles sont beaucoup trop restrictives. Mais vous devez vous y conformer pour éviter des amendes ou des sanctions. Il est aujourd’hui très facile de rechercher en ligne les informations.

 

Règle #10 – Soyez attentif et concentré en manipulant une arme à feu:
Il est très facile de commettre des erreurs lorsque nous sommes dérangés par notre cellulaire et notre entourage. Soyez TOUJOURS vigilants en manipulant votre arme à feu, en rechargeant vos chargeurs et en démontant votre arme pour la nettoyer. Fermez votre téléphone cellulaire, évitez les textos, soyez concentré sur ce que vous faites. Un accident avec une arme à feu pardonne rarement. Un accident avec une arme à feu est uniquement la responsabilité du tireur.

 

Un dernier mot, devenez des ambassadeurs en éduquant votre entourage sur le côté sportif du tir à la cible, des compétitions de tir ainsi que sur les lois et règlements des armes à feu. Il y a beaucoup trop de désinformation au sujet des armes à feu dans les médias et dans l’opinion publique, faites en sorte de rapporter la vérité et d’instruire les gens sur le sujet.

Et oui, prêché la bonne parole….

 

Soyez sécuritaire et faite Bang Bang.

Raynald Robitaille

, ,

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :